octobre 02, 2019

Les nouveaux contrôles techniques pour les voitures ont ils des impacts ?

Depuis janvier 2019, les véhicules en France doivent respecter des normes d'émissions encore plus strictes. Les inspections de véhicules se resserrent de plus en plus, avec une attention particulière portée aux voitures diesel.

Un contrôle plus strict pour la sécurité de tous

En gros, les nouveaux contrôles techniques seront plus stricts.  Ils seront également plus chers, de 10 à 20 € de plus. Le test devrait également durer environ 45 minutes au lieu des 30 minutes, selon l’état et le modèle du véhicule.
Les testeurs devront maintenant vérifier les véhicules sur 134 points différents au lieu de 124 précédemment et le nouveau test introduira des "défauts critiques" qui "constituent un danger direct et immédiat pour la sécurité routière ou qui ont un impact sérieux sur l'environnement".
Il y aura neuf catégories différentes, ce qui signifie qu’il y aura un total de 610 défauts différents par rapport à 410 auparavant comme nous l’apprend cet article sur les contrôles techniques. Par exemple, les ceintures de sécurité, qui ont déjà été testées en un point, seront maintenant examinées sur quatre points différents.
Il y a 140 erreurs potentiellement mineures qui pourraient être signalées. Cependant, même si les conducteurs doivent effectuer les réparations nécessaires, ils ne sont pas obligés de ramener la voiture pour un nouvel examen et peuvent continuer à conduire normalement.
Toutefois, si un véhicule présente l’une des 341 "fautes majeures", une visite de suivi dans un centre de contrôle officiel est nécessaire dans les deux mois qui suivent pour que le véhicule obtienne le feu vert. Les véhicules présentant ces défauts "majeurs" peuvent être conduits pendant cette période, mais les réparations doivent évidemment être effectuées avant le nouvel essai.

Une obligation de réparation

Le conducteur de tout véhicule signalé comme ayant un "défaut critique" (sur un total de 129), comme des bris défectueux, des ceintures de sécurité défectueuses, des problèmes de boîte de vitesses, aura essentiellement jusqu'à minuit ce jour-là pour amener la voiture dans un garage. . Un autocollant indiquant la date du test sera placé sur le pare-brise de la voiture pour alerter la police du fait que la voiture a échoué au test et ne peut pas être conduite au-delà de cette date.
Les conducteurs s'exposent à une amende de 135 € et se voient retirer le certificat d'immatriculation du véhicule (carte grise) s'ils ne prennent pas rendez-vous avec un garage pour résoudre le problème et continuent à conduire le véhicule. La voiture doit être reprise dans un délai de deux mois.

Un contrôle que toute voiture peut passer avec succès

Les conducteurs de voitures plus anciennes pensent souvent que leurs véhicules échoueront automatiquement aux nouveaux tests et devront les échanger contre une nouvelle voiture plus chère. Cependant, ceux de l'industrie automobile estiment que les nouveaux tests sont tout simplement difficiles pour les véhicules mal entretenus plutôt que pour les anciennes voitures.

Si une voiture, même ancienne, est bien entretenue, alors il n'y aura pas de problème. Bernard Bourrier du Conseil national des professionnels de l'automobile a d’ailleurs déclaré que seulement 2 à 3% des voitures étaient susceptibles de présenter des "défauts critiques". "Nous parlons d'une situation vraiment critique telle que des pneus chauves ou une grosse fissure dans le pare-brise qui gêne la visibilité", a-t-il déclaré. "Donc, il n'y a aucune raison de paniquer".

 


Blog avis, le blog de tous vos avis !