octobre 24, 2019

Le système immunitaire, l'arme de défense physiologique de l’organisme

Le système immunitaire permet à l’organisme de se préserver contre les dysfonctionnements internes et les agressions venues de l’extérieur. Notre corps se compose de plusieurs cellules travaillant en permanence avec plusieurs bactéries qui ont pour but de nous garder en bonne santé. Le système immunitaire assure cet équilibre et garde le contrôle pour éviter l’envahissement des agents pathogènes. La grande partie de nos cellules se trouvent au sein des organes appelés organes lymphoïdes. Ces derniers sont constitués essentiellement de la moelle osseuse et du thymus qui assurent la production des cellules immunitaires. Il y a aussi la rate, les ganglions lymphatiques, les amygdales et un regroupement de cellules lymphoïdes qui servent de terrain de confrontation entre les anticorps et les agents pathogènes comme les virus ou les bactéries.

Le mode d’action du système immunitaire

Le système immunitaire agit sous l’influence du système nerveux central par la transmission d’un flux neuronal vers les organes responsables. En général, ce flux est un ordre qui a pour but de déterminer les éléments qui viennent de l’organisme, connu sous l’appellation « le soi » et ceux qui viennent de l’extérieur « le non-soi ». Une fois que l’organisme arrive à les dissocier, un processus se déclenche pour détruire les agents extérieurs. Ces actions ne sont possibles que si l’immunité est en bonne condition. La logique nous montre qu’une armée fatiguée ou faible ne peut pas supporter les attaques ennemies.
Lorsque notre corps est envahi par des agents pathogènes, toute une armée se forme pour stopper l’attaque. Sur la première ligne de défense se trouvent les macrophages et les globules blancs. On n’en a pas conscient, mais ces derniers travaillent jour et nuit pour se débarrasser de n’importe quel intrus. Parfois, on a besoin de le renforcer avec des compléments alimentaires. Vous avez par exemple le Moducare qui agit comme un modérateur au sein des organes lymphoïdes.

Réaction de l’organisme avec un système immunitaire faible

Le système immunitaire n’est pas toujours performant. Il y a des jours où il se dérègle. À ce moment, l’individu devient malade et la première réaction de l’organisme se présente sous forme d’allergie. Lorsque notre corps n’arrive pas à identifier l’intrus ou l’allergène, il répond par des réactions excessives et inadaptées. Il existe également des agents pathogènes qui ne visent que la source de défense de notre corps et quand le système immunitaire tombe, notre corps n’arrive plus à lutter. Par conséquent, les organes régressent, des maladies s’en chainent et parfois même, on arrive plus à se relever et notre corps se meurt.
Avec les avancées médicales, les scientifiques ont permis à certaines personnes de vivre encore, même après une attaque physiologique mortelle. On sait que la production des cellules immunitaires est assurée par la moelle osseuse. Lorsqu’un sujet succombe à une attaque massive d’agents pathogènes, c’est que la sienne est gravement atteinte. Dans ce cas, une greffe de moelle osseuse peut rétablir la défense de l’organisme. Mais la meilleure façon d’assurer un bon fonctionnement du système immunitaire est de suivre une mode de vie saine.

Laisser un commentaire

Blog avis, le blog de tous vos avis !